PROCESSION SAINT SACREMENT et BENEDICT ION de la Chapelle MISÉRICORDE à Antsiranana le dimanche 29 Mai 2016

Nampiditra : SAOLALA
Daty : 10/06/2016

Le samedi précédant la solennité du Très-Saint Sacrement, une conférence-catéchèse a été lors de la visite pastorale à la paroisse Notre-Dame de l'Assomption. Il a été  question de la puissance qui anime Jésus à libérer et rendre toute chose, tout homme à sa vraie vocation, à sa vraie nature. Une puissance qui n'opprime, ni n' écrase. L'engagement du fidèle à sa suite exige une plus grande et meilleure connaissance de Jésus. Dans la procession du Très-Saint Sacrement l'Église tient à exprimer cet engagement dans la foi en Jésus dans le quotidien de la vie du fidèle, sa propre contribution à nourrir ses fidèles qui Le suivent et aussi tous les hommes de ce monde. L'Évangile du lendemain dimanche relatif à la multiplication des pains inspire cette prise en main effective de la part du disciple. Dans son enseignement du dimanche, le Père Évêque a tenu à rappeler l'origine comme le sens de cette sainte fête et la raison de la procession qui en découle. C'est le monde, en l'occurrence toute la ville qui est destinataire de cette dévotion populaire pour exprimer sans ambages la présence effective de Dieu parmi nous tous.

Le sacrement a été donc institué en vue de notre besoin de signe qui manifeste visiblement la grâce de Dieu en la réelle présence de Jésus parmi nous, pain de vie dans le quotidien de notre vie. L'Église comme une bonne maman est appelée, à l'instar des apôtres interpellés par le souci de la foule accompagnant Jésus, à trouver de quoi nourrir ses fils au nom de l'amour de Dieu. C'est soucieuse de la vie de ses enfants que l'Église les éduque et enseigne quitte à les interpeller pour suivre le chemin de la vie et éviter celui de la perdition. Nous avons tous donc intérêt à demeurer fidèlement en Jésus. Maintenant avec le Nouveau Testament c’est le don de soi mieux que le tribut versé par Abraham offrant un dixième de ses biens le denier du culte “hasim-pinoana”.  L'objectif ultime visé est l'honneur donné à la foi pour l'honneur qu'elle accorde au fidèle. Cette grâce est au-delà du comptable, du calculable. Par conséquent, le tribut en question appelé denier du culte peut représenter plus du dixième des biens.

FILM VIDEO de PROCESSION  SAINT SACREMENT et BENEDICTION DE LA CHAPELE MISERICORDE

 

Hampiditra hevitra


Eugene Hery - Tel +39 338 744 2412 (Italie) - [0.1076 s.] - Aidé par Evanjelyanio.org