Rapport CEM 2008 (en Français)

Nampiditra : harilova
Daty : 20/11/2008

Je suis le chemin, la vérité et la vie (Jn 14,6)

RAPPORT DE LA REUNION ANNUELLE

DE LA CONFERENCE EPISCOPALE DE MADAGASCAR

Novembre 2008

C’est avec joie que nous vous saluons en cette année de grâce du 2 000ème anniversaire de la naissance de Saint Paul.

Le mois de Novembre est celui de la réunion ordinaire de la Conférence Episcopale de Madagascar ; c’est un moment précieux pour les Evêques, car il leur permet de faire ensemble un regard rétrospectif et une prospective commune sur la vie de l’Eglise

Il est vrai que nous avions déjà eu des occasions de nous rencontrer : lors du sacre de Mgr Rosario Vella, à Ambanja, le 16 décembre 2007 ; celui de Mgr Roger Victor Rakotondrajao, à Mahajanga, le 6 juillet de cette année. Ce dernier évènement avait coïncidé avec la bénédiction de nos jeunes en partance pour les JMJ de Sydney. En plus de cela, le Comité Permanent avait réfléchi sur la rénovation de l’enseignement proposé par le gouvernement.

Nous avons commencé notre réunion par une récollection à Andralanitra Akamasoa ; nous y avons pu apprécier d’une manière particulière cette grande famille élargie fondée par le P. Pedro : preuve tangible que le développement est possible avec la bonne volonté de tout le monde

Nous avons continué notre session par une réflexion pastorale sur les religions non chrétiennes.

A travers les partages entre les archidiocèses, nous nous sommes rendus compte que

Au niveau de l’Eglise universelle

Notre Eglise vit au rythme de l’Eglise universelle : participation au 49ème Congrès Eucharistique de Québec et au 12ème Synode des Evêques sur le Parole de Dieu, à Rome. Et nous continuons la célébration universelle du Jubilé de Saint Paul.

Au niveau de l’Eglise locale

Quelques diocèses ont célébré leurs 50 ans d’existence. Quant à l’archidiocèse d’Antananarivo, il a célébré son synode en réfléchissant l’éducation, le développement et la mondialisation. Nous souhaitons que tous et chacun puisse en tirer le plus de bienfait.

Au niveau de la société

La société est malade, les familles s’appauvrissent de plus en plus. Les vols d’enfant, d’ossement mortuaires, d’organes humains ainsi les abus sexuels, conséquence d’un tourisme non contrôlé, s’enracinent et se propagent. On n’a pas encore une solution définitive au feu de brousse comme au banditisme, tant dans les grandes villes qu’à la campagne

Ces situations nous ont stimulés à écrire une lettre concernant surtout la famille, car c’est elle qui en subit tous les inconvénients et horribles conséquences. Dores et déjà, nous encourageons tous et chacun à collaborer avec les Commissions épiscopales pour la défense de la vie, et à promouvoir EVA (Education à la Vie et l’Amour). Nous remercions les diverses commissions qui y ont déjà travaillé ensemble, car c’est notre stratégie pour combattre le SIDA .

Nous n’oublions pas la suite à donner au synode sur le prêtre que nous avons célébré l’année dernière; baucoup attendent l’exhortation qui en est la suite normale.

Concernant l’éducation nous réaffirmons que toutes recherches et toutes modifications de structure doivent viser au développement de tout l’homme et de ses valeurs culturelles. La précipitation mène au précipice; aussi, c’est par un renouveau éprouvé mais non par tâtonnement que nous éduquerons la nouvelle génération

Continuons à faire du bien, mais Jésus Christ seul est le chemin, la vérité et la vie

L’Eglise catholique ne s’isole pas. Elle est prête à dialoguer et à collaborer avec tous ceux qui cherchent le bien commun. Innombrables sont les œuvres qu’elle assume dans les diocèses ; qu’elle entre encore davantage en communion avec toute la nation

Donnons comme priorité à tous nos efforts la solidarité, le refus de l’égoïsme exagéré et de l’esclavage de l’argent.

Laissons-nous envahir par l’Esprit et unissons-nous aux jeunes qui vont célébrer les JMJ MADA à Toliara : « Jeunes catholiques, animés par l’Esprit Saint, pour réconcilier et rassembler tous les hommes dans le Christ »

Le thème du synode africain que nous allons célébrer n’est pas différent de celui des jeunes : Réconciliation, Justice, Paix.

Gardez le bon dépôt avec l’aide de l’Esprit Saint qui habite en nous (2Tim 1,13)

Prenons à cœur de célébrer cette année de saint Paul avec foi, espérance et charité.

Confions tous nos efforts, à la Très Sainte Vierge Marie, Reine de Madagascar.

Et déjà nous formons tous nos meilleurs vœux de Noël et du Nouvel An

14 novembre 2008

La Conférence Episcopale de Madagascar

Hampiditra hevitra


Eugene Hery - Tel +39 338 744 2412 (Italie) - [0.3897 s.] - Hanohana anay