Lettre des Eveques de Madagascar

Nampiditra : harilova
Daty : 16/11/2010

OU ALLONS NOUS ?

 

en malgache

 

A vous, Frères et soeurs dans le Christ,

 

« Grâce et paix de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus-Christ! ”. (Rom 1,7)

 

Après les différents partages que nous effectuons à chaque assemblée plénière, il nous incombe de vous faire parvenir un court message pour nous préparer à l’Avent dans notre vie quotidienne. Pour vivre ce temps fort de l’Avent qui nous prépare à accueillir « Dieu avec nous », nous nous encourageons à vivre ensemble ce qui suit : 

 

1-    "Venez et montons à la montagne du Seigneur, à la maison du Dieu de Jacob; il nous instruira de ses voies, et nous marcherons dans ses sentiers." Car de Sion vient la Loi, et de Jérusalem la parole du Seigneur   (Is 2,3)

 

Souvent, nous oublions que le Seigneur a mis dans le cœur des hommes la loi qui nous conduit à accomplir le bien annoncé par Isaïe : « Ils forgeront leurs épées en socs de charrue; et leurs lances en faucilles. Une nation ne lèvera plus l'épée contre l'autre, et l'on n'apprendra plus à faire la guerre » (Is 2, 4). C’est la loi qui nous conduit vraiment à vivre la charité fraternelle selon l’enseignement de Jésus : « tout ce que vous voulez que les hommes vous fassent, faites-le aussi pour eux; car c'est la Loi et les Prophètes. (Mt 7, 12). Or qu’est-ce qui prévaut actuellement ? C’est l’égoïsme à travers l’amour démesuré de l’argent, le non respect de l’environnement, sans oublier les vols, la corruption, les violences, le non respect des droits des petits et des démunis… Nous rappelons aussi selon l’enseignement du Concile Vatican II que : « La paix n’est pas simplement  une absence de guerre, elle ne se réduit pas à l’établissement d’un équilibre entre forces adverses, elle est le fruit de la justice. »  (Gs n° 78).

 

2-    La douleur et le gémissement s'enfuiront. (Is 35,10)

 

En cette période très difficile, angoisses, inquiétudes, souffrances pèsent fortement sur les épaules d’une majorité de personnes. Beaucoup, surtout les jeunes, ne savent plus à qui se fier. Quelle peut-être l’issue ? La Parole du Christ nous appelle à proclamer ce que nous voyons et ce que nous entendons: « les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont guéris, les sourds entendent, les morts ressuscitent, les pauvres sont évangélisés. Heureux celui pour qui je ne serai pas une occasion de chute! » (Mt 11, 5). Nous, qui sommes disciples du Christ, sommes appelés à réaliser cette exhortation. La famille, par la parole et par l’agir, doit être un modèle vivant ; la société toute entière doit manifester dans la vie quotidienne les valeurs humaines et malgaches. L’Etat doit s’occuper avant tout des démunis selon la justice, unique fondement d’une vraie paix. Dans tout cela, toute élection a sa part pour montrer notre civisme. Rappelons-nous que nos choix auront des conséquences durables. Tout cela exige de la persévérance, tenir la parole donnée est un signe tangible de son engagement, ceci vaut en particulier pour les responsables, à tous les échelons.

 

 

3-    Frayez dans le désert le chemin du Seigneur, aplanissez dans la steppe une route pour notre Dieu ! (Is 40,3)

 

Cet appel à la conversion nous interpelle. Cela n’est possible que si nous acceptons d’être conduits par l’Esprit du Seigneur : « esprit de sagesse et d'intelligence, esprit de conseil et de force, esprit de connaissance et de crainte de  Seigneur : “ (Is 11, 2).Nous avons reçu chacun cet Esprit par le baptême, et c’est par le même Esprit que le Fils de Dieu est devenu homme et a demeuré parmi nous. Malgré nos limites en tant qu’hommes charnels et pécheurs, nous devons nous convertir : lutter contre l’égoïsme et les imperfections pour faire triompher le bien commun. Que chacun lutte contre les injustices et ose défendre les opprimés. Que celui qui désire exercer un pouvoir s’engage à chercher avant tout le bien commun ; le peuple ne doit plus être victime de la continuelle démagogie de ceux qui sont au pouvoir, qui devraient plutôt être des modèles par leur témoignage de vie fondé sur la recherche du bien commun. Rappelons-nous que « c’est au fruit qu'on connaît l'arbre ». (Mt 12,33).

 

4-    Emmanuel : Dieu avec nous (Is 7,14)

 

Nous allons célébrer très bientôt la fête du Christ Roi de l’Univers. Nous entrons dans la nouvelle année liturgique par l’Avent qui nous prépare à la célébration de Noël. St Paul nous encourage, en nous rappelant que Dieu avait promis par ses prophètes dans les saintes Ecritures, tout ce qui touche à l’incarnation de son fils par qui nous avons reçu toutes grâces. (cf. Rom 1,3).  Souvenons nous que nous sommes de la famille de Dieu.

Vous qui êtes au pouvoir, ne reniez jamais votre vœu de servir le peuple, et soyez « toujours prêts à répondre mais avec douceur et respect, à quiconque vous demande raison de l'espérance qui est en vous. » (IPi 3, 15b), c’est le chemin du vrai service du peuple. Habitants de ce pays, prenons soin du fihavanana (relations mutuelles) et des droits de l’homme, comme de la prunelle de nos yeux. Nous qui sommes chrétiens, fils de lumière, rivalisons à faire le bien car Dieu-Emmanuel est venu auprès de nous, non pour être servi mais pour servir (cf. Mt 20, 25-27).

 

Pour terminer et pour raviver en nous la flamme de l’espérance, faisons nôtre cette parole du Prophète d’Isaïe : “ Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu une grande lumière, et sur ceux qui habitaient le pays de l'ombre et de la mort, la lumière a resplendi ” (Is 9,1). Que la joie, que nous apporte le Messie en ce temps de Noël, remplisse notre cœur et notre vie tout au long de la nouvelle année 2011 ; que la communion et la paix véritable règnent dans notre pays ; prions, nous tous avec la Sainte Vierge, reine de Madagascar, pour que se réalisent tous ces vœux.

Avec la bénédiction de vos Evêques

 

Mgr RABEMAHAFALY Fulgence, Arsevekan’I Fianarantsoa; Filohan’ny Fivondronam-ben’ny Eveka eto Madagasikara

Mgr TSARAHAZANA  Désiré, Arsevekan’I Toamasina, Filoha lefitra

Mgr RANAIVOMANANA Philippe, Evekan’Antsirabe, Mpitan-tsoratra

Mgr RAZANAKOLONA Odon Marie Arsène, Arsevekan’Antananarivo

Mgr MALO Michel,  Arsevekan’Antsiranana

Mgr RABEONY Fulgence, Arsevekan’i Toliary

Mgr ROSARIO Saro Vella, Evekan’Ambanja

Mgr TOASY Armand,  Evekan’I Port-Bergé

Mgr RAKOTONDRAJAO Roger Victor, Evekan’I Mahajanga

Mgr SCOPELLITI Antoine, Evekan’Ambatondrazaka

Mgr DI PIERRO Gaetano, Evekan’I Moramanga

Mgr RANDRIAMAMONJY Marcellin, Evekan’I Fenoarivo Atsinanana

Mgr BOMBIN ESPINO Gustave, Evekan’I Tsiroanomandidy

Mgr RAKOTONARIVO Fidelis, Evekan’Ambositra

Mgr CAIRO DE NOBREGA José Alfredo, Evekan’I Mananjary

Mgr RAMAROSON Benjamin, Evekan’I Farafangana

Mgr RAKOTOZAFY Vincent, Evekan’I Tolagnaro

Mgr ROBASZKIEWICZ Zygmunt, Evekan’I Morombe

Mgr RAHARILAMBONIAINA Marie Fabien, Evekan’I Morondava

Mgr Georges VARKEY, Eveka Coadjuteurn’i Port-Bergé

Mgr RANDRIAMANANA Jean Paul, Eveka mpanampin’Antananarivo

Mgr RAOELISON Jean de Dieu, Eveka mpanampin’Antananarivo

Mompera RAZAFITSIMIALONA Luc Olivier, Administrateur n

Hampiditra hevitra


Eugene Hery - Tel +39 338 744 2412 (Italie) - [0.0311 s.] - Hanohana anay